Jésus Christ

Prière de pardon

Seigneur Jésus,
nous croyons que vous êtes,
réellement présent dans la sainte Eucharistie.
Nous le croyons, Seigneur.

Nous croyons que
vous êtes le Verbe incarné,
vrai Dieu et vrai homme,
fils de Dieu et fils de Marie.
Nous le croyons, Seigneur.

Nous croyons que
vous êtes le Sauveur du monde,
le Juge souverain des vivants et des morts.
Nous le croyons, Seigneur.

Nous croyons que
vous êtes la Vérité même,
et que vous avez les paroles de la vie éternelle.
Nous le croyons, Seigneur.

Nous croyons tout ce que croit
et enseigne la sainte Église catholique,
apostolique et romaine.
Nous le croyons, Seigneur.

A genoux devant votre Majesté infinie,
nous comparons en ce moment
vos enseignements et notre conduite,
vos bienfaits sans nombre
et nos ingratitudes sans fin,
vos généreux pardons
et nos promesses si vitre oubliées,
vos inépuisables miséricordes
et nos rechutes incessantes,
votre condescendance à nous rendre
facile l’expiation de nos fautes
et notre obstination à différer
toujours de faire pénitence.
Confus et repentants d’avoir
si indignement répondu
à votre amour pour nous,
nous vous disons ensemble
et du fond du coeur:
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour nos propres péchés
et pour ceux que nous avons
fait commettre aux autres,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les fautes de nos parents,
de nos amis, de nos compatriotes
et de tous les chrétiens,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les visites à vos tabernacles
faites sans recueillement,
les messes entendues sans dévotion,
les communions recues sans amour
et sans reconnaissance,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les communions indignes,
les vols sacrilèges
et la profanation de vos sanctuaires,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour la violation du dimanche,
pour l’omission de la sainte messe
et du devoir pascal,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les faux serments,
les blasphèmes et les imprécations,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les haines et les jalousies,
les médisances et les calomnies,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les vengeances et les meurtres,
les suicides et les scandales,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les persécutions exercées
contre votre Église, dans son chef,
ses ministres, ses religieux
et ses enfants les plus dévoués,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les négligences coupables des parents
et les désobéissances des enfants,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les gourmandises et l’ivrognerie,
la violation du jeûne et de l’abstinence,
Pardon, Seigneur, pardon!

Pour les pensées et les désirs,
les paroles et les actions déshonnêtes,
Pardon, Seigneur, pardon!

Enfin, pour toutes les fautes
qui attristent votre divin Coeur,
Pardon, Seigneur, Pardon!

En compensation de tant d’ingratitudes,
nous vous offrons,
Coeur sacré de Jésus,
l’amour et la reconnaissance
de Marie votre Mère,
les adorations des neuf choeurs des anges,
les hommages de tous les saints
du ciel et de la terre.

En réparation de tant d’iniquités,
nous vous offrons,
ô Jésus, vos expiations infinies,
celles de la Vierge immaculée,
de vos prêtres, de vos martyrs
et de tous vos élus.
De notre côté, comptant sur votre grâce,
nous voulons vous rendre à l’avenir
amour pour amour
et garder toujours vif en nos âmes
les souvenir de vos bienfaits.
Nous le voulons, Seigneur.

Nous voulons être plus recueillis
pendant les saints Mystères,
plus empressés à vous visiter
dans votre prison d’amour,
plus avides de nous asseoir
à votre banquet eucharistique.
Nous le voulons, Seigneur.

Nous voulons mettre nos sentiments
et nos discours en constante harmonie
avec vos enseignements,
notre conduite en parfaite conformité
avec vos commandements
et ceux de votre Église.
Nous le voulons, Seigneur.

Seigneur Jésus, vous le savez,
nous ne sommes par nous-mêmes que faiblesse;
cette grâce qu’il nous faut
pour tenir nos promesses,
nous vous en prions,
déversez-la à pleine main dans nos âmes.

Bénissez cette paroisse, ce diocèse,
ce pays tout entier
avec les familles qui les composent,
les autorités qui les gouvernent.
Bénissez les communautés religieuses
qui s’y consacrent à la réparation,
à l’enseignement ou aux oeuvres de charité.
Bénissez les personnes que
vous nous avez unies par les liens du sang,
de l’amitié ou de la reconnaissance.
Contraignez-nous,
à force d’amour et de bienfaits,
à vous servir si fidèlement
désormais que nous soyons à la fin des temps
de ceux à qui vous direz ces consolantes paroles:
« Venez les bénis de mon Père,
prenez possession du royaume
qui vous a été préparé
dès l’origine du monde. »

Ainsi soit-il !

Vierge Marie